Comprendre la notion de longue traîne en SEO

Comprendre la notion de longue traîne en SEO 2

Vous le savez sans doute déjà : le référencement naturel on-page fonctionne en grande partie grâce à des mots-clés insérés dans les pages web. Ces mots-clés sont issus des requêtes formulées par les internautes, et jouent un rôle crucial dans le positionnement d’une page dans les SERPs de Google. Mais voilà qu’un nouvel acteur vient bousculer ce petit monde : la longue traîne. De quoi s’agit-il et comment s’en servir pour le SEO ?

Qu’est-ce que la longue traîne ?

Non, la longue traîne n’est pas ce bout de tissu qui dépasse de la robe de la mariée ! Si cette expression s’adapte à différents domaines (notamment à l’économie), elle est de plus en plus utilisée dans le cadre du référencement naturel pour désigner des expressions-clés plus longues que celles traditionnellement traitées par les référenceurs.

Pour bien comprendre, il faut en revenir à la base du SEO : les mots-clés choisis pour optimiser le référencement des pages web correspondent à des requêtes populaires, formulées en grand nombre par les internautes. Ces requêtes sont généralement brèves, constituées de quelques mots : « crédit auto », « chaussures de sport », « plombier Paris 15 », etc.

Or, dans certains domaines, ces mots-clés très demandés sont verrouillés par la concurrence – ce qui veut dire que trop d’acteurs se battent pour obtenir les premières positions sur ces termes spécifiques. La guerre est si rude que les nouveaux arrivants et les petites entreprises ne peuvent pas espérer trouver leur chemin jusqu’à la première page des SERPs.

La longue traîne permet de répondre à cette problématique. Elle consiste à travailler des expressions-clés de plus de quatre ou cinq mots, avec une destination plus précise : « crédit auto avec taux avantageux » plutôt que « crédit auto », « plombier spécialisé dans les chaudières à Paris 15 » plutôt que « plombier Paris 15 », etc.

Comprendre la notion de longue traîne en SEO 3

Les avantages de la longue traîne par rapport aux mots-clés traditionnels

Ainsi, la longue traîne donne l’opportunité aux référenceurs de positionner des pages sur des requêtes dites « rares », peu demandées par les internautes. Mais alors, quel intérêt, nous direz-vous ? Il y en a au moins deux :

  • C’est une façon de se distinguer des concurrents lorsque les mots-clés populaires sont difficilement accessibles ;
  • La longue traîne permet de se positionner sur des requêtes moins cotées, mais susceptibles d’apporter un trafic plus qualifié.

En effet : en fonction des secteurs, avoir une visibilité générique et attirer toutes sortes d’internautes n’est pas nécessairement la stratégie la plus efficiente. Ce qui compte, c’est plutôt d’acquérir des prospects déjà qualifiés, donc susceptibles de cliquer plus souvent puis de se convertir plus aisément. C’est ce qu’on appelle une communication ciblée.

Pour un site e-commerce, le gain est important : il aura plus de facilité à se positionner sur « chaussures femmes pas chères pour l’hiver » que sur « chaussures pas chères », et pourra vendre plus de paires puisqu’il s’adressera directement à des internautes intéressés par ce produit spécifique.

Au-delà du référencement naturel, c’est tout aussi vrai pour les AdWords : quand certains mots-clés peuvent coûter jusqu’à 10 ou 15 € du clic, la longue traîne ouvre un panel de possibilités plus large… et plus économique.

Comprendre la notion de longue traîne en SEO 2

L’avenir sera-t-il dominé par des mots-clés plus longs ?

Ces deux avantages donnent déjà des résultats probants aujourd’hui. Toutefois, parce que le SEO regarde toujours vers l’avenir, il est intéressant de noter que la longue traîne a également de beaux jours devant elle – et qu’elle pourrait bien, demain, prendre l’ascendant sur les mots-clés génériques.

Deux raisons à cela :

  • D’une part, le référencement local est propice à l’utilisation de la longue traîne, car les internautes qui cherchent un établissement à proximité ont tendance à formuler des requêtes plus précises. Ainsi, en fonction de sa motivation, l’utilisateur ne tapera pas « bar Paris 11 » mais plutôt « bar Paris 11 avec bonne ambiance et ouvert jusqu’à 1h ».
  • D’autre part, l’essor de la recherche vocale pourrait rapidement changer la façon dont les référenceurs travaillent leurs mots-clés. Lorsqu’ils dictent leur requête au lieu de l’écrire, les utilisateurs font des phrases plus longues et mieux ciblées. Ainsi, on ne demande pas « pizzeria Vincennes » mais « Quelle est la meilleure pizzeria en centre-ville de Vincennes ? ». La longue traîne devrait donc bénéficier de cette évolution du SEO vers plus de requêtes vocales.

En somme, il s’agit là d’une méthode très efficace pour acquérir du trafic qualifié et convertir ses leads en clients. Et nul doute qu’une telle stratégie continuera d’apporter ses fruits au gré des évolutions des habitudes des consommateurs – et des techniques SEO afférentes. Néanmoins, la longue traîne ne vous dispense pas de continuer à travailler vos mots-clés génériques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *