6 astuces pour réussir votre netlinking !

6 astuces pour réussir votre netlinking 1

Parmi les composantes essentielles de toute stratégie SEO, il y a le fameux netlinking. Ce pilier du référencement naturel off-site vous conduit à créer (ou faire créer) des liens externes sur des sites tiers, dans le but de renvoyer les internautes vers vos propres pages web – avec de nombreux avantages à la clé en termes de visibilité et de popularité. Mais c’est aussi une méthodologie complexe à mettre en place, puisqu’elle ne dépend pas que de vous ! Pour y parvenir, voici 6 astuces à appliquer sans modération dans le cadre de votre SEO.

1. En matière de backlinks, préférez la qualité à la quantité

Le critère numéro un d’un netlinking réussi, c’est la qualité de vos liens externes. Pour que votre travail de link building soit réellement efficace, oubliez la notion de volume pour privilégier celle de valeur : un backlink intégré sur une page web dotée d’un bon Ranking et d’un bon trust flow, dans une thématique proche de la page ciblée, avec peu de liens sortants en complément (pour bénéficier d’un maximum de jus SEO), et jouissant d’un trafic important – ce sont autant de critères qui font un lien entrant 100 % qualitatif. Ajoutez à cela que votre netlinking doit être diversifié (provenir de plusieurs sites plutôt que d’un seul) et progressif (une trop grande proportion de backlinks en peu de temps risquerait d’attirer l’attention de Google), et votre référencement naturel sera sur d’excellents rails !

2. Travaillez à obtenir des liens naturels

À une époque pas si lointaine, il était possible d’acheter des lots de backlinks à des sites peu regardants pour faire du netlinking rapidement. Mais Google a mis le holà, notamment via son algorithme Penguin qui a fait l’effet d’une bombe sur une grande quantité de sites web dont les stratégies de link building reposaient essentiellement sur l’acquisition de liens. Aujourd’hui, les règles sont claires : vos liens entrants doivent être naturels, c’est-à-dire insérés « naturellement » dans les pages de sites tiers, avec des ancres bien travaillées. Pour cela, trois solutions :

  • Demander gentiment la création d’un backlink à un site partenaire, par exemple en échange d’un lien entrant publié sur votre propre site ;
  • Vous retrousser les manches pour publier des articles à forte valeur ajoutée sur les sites visés, avec l’avantage que vos backlinks seront choisis par vos soins (« guest blogging ») ;
  • Faire en sorte que les webmasters, les contributeurs et les utilisateurs des sites tiers aient naturellement envie de créer des liens vers vos contenus, de façon à récompenser leur qualité et leur utilité (« link baiting »).

En tout état de cause, bannissez le netlinking artificiel au profit d’une stratégie naturelle ! En la matière, toutefois, l’avis d’un consultant SEO s’avère indispensable.

6 astuces pour réussir votre netlinking 2

3. Scrutez les noms de domaine expirés

C’est une option intéressante à laquelle on ne pense que rarement pour son netlinking (sauf à maîtriser les arcanes du référencement naturel). Acheter un nom de domaine expiré permet de récupérer tout l’historique d’un site web qui a mis la clé sous la porte, à votre avantage… ou non ! Car cette pratique suppose de garder vos yeux SEO grands ouverts. En effet, vous pouvez ainsi bénéficier de l’ancienneté du nom de domaine et de sa popularité (deux critères très bien vus par Google). Mais attention à ne pas choisir un domaine qui aurait été pénalisé par le moteur de recherche ! Auquel cas l’acquisition serait à votre désavantage et pourrait impacter votre e-réputation

4. Soyez toujours à l’affût des sites et des blogs qui montent

Chaque jour, de nouveaux acteurs de l’information apparaissent sur le web : sites institutionnels, blogueurs, journalistes digitaux… Qui sait si, parmi eux, ne se cachent pas les grands influenceurs de demain ? C’est pourquoi il peut s’avérer fort utile de tisser des relations avec les personnalités du web qui montent en puissance, de manière à conserver un bon contact au fil du temps et à pouvoir bénéficier de coups de pouce en matière de netlinking (la publication d’un bon backlink de temps à autre). Dans ce but, il est important d’être à l’affût des sites et des blogs qui émergent, de suivre ces structures qui montent tout doucement, et d’établir des partenariats qui seront avantageux pour eux aussi bien que pour vous. Raison pour laquelle un brin de relations presses digitales ne peut pas faire de mal à votre netlinking, donc à votre stratégie de référencement naturel !

6 astuces pour réussir votre netlinking 3

5. Surveillez régulièrement la qualité de votre netlinking

Attention : en matière de référencement naturel, le netlinking n’est pas toujours à votre avantage ! Dans certains cas de figure, vos liens externes peuvent même porter préjudice à vos pages, voire à l’entièreté de votre site, eu égard à la façon dont Google surveille cette pratique. Cela peut arriver, par exemple, dans le cadre d’une attaque de Negative SEO : un rival qui vous veut du mal peut mettre en place une stratégie visant à dézinguer votre site en publiant un maximum de backlinks pourris (issus de fermes de liens, insérés dans des commentaires spammés, dotés d’ancres sur-optimisées, etc.), ce qui vous fera clignoter sur les radars de Google. Pour éviter cela, contrôlez régulièrement vos liens entrants pour en mesurer le volume et la qualité, analyser votre progression en matière de netlinking, et identifier rapidement d’éventuels liens indésirables (quelques outils dédiés sont présentés dans cet article).

6. N’oubliez pas votre maillage interne

Même si le netlinking est essentiel pour votre référencement naturel, il n’est pas question pour autant de négliger votre maillage interne ! Le fait de lier entre elles vos pages web aura plusieurs conséquences positives : cela va faciliter la tâche des robots de Google au moment de l’indexation des pages (ils circulent entre celles-ci grâce aux liens internes). Vous allez pouvoir transférer du jus SEO d’une page populaire vers une page qui l’est un peu moins (c’est notamment tout l’intérêt d’une architecture en silo). Et cette pratique va également contribuer à simplifier la navigation des visiteurs sur votre site, ce qui vous fera gagner en expérience utilisateur tout en vous permettant de diriger intelligemment les internautes vers les pages qui vous intéressent (vers un formulaire de contact, par exemple). En retour, ces internautes pourraient bien… publier un lien entrant vers votre site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *