Campagnes d’affiliation : comment lier acquisition et branding ?

Le marketing d’affiliation est l’un des outils indispensables dans les stratégies de marketing en ligne. Avant de développer les avantages qu’on lui reconnaît actuellement, cette stratégie était essentiellement utilisée par le biais de bannières publicitaires. Cependant, la méthode est devenue saturée en raison du nombre grandissant d’annonceurs qui y ont recours. En lançant des campagnes d’affiliation, une entreprise s’associe à des affiliés (blogueurs, éditeurs, entreprises, organisations, etc.) pour promouvoir sa marque.

Campagnes d’affiliation : quelle influence sur les clients potentiels ?

Une des qualités requises chez les spécialistes du marketing est la capacité d’assimiler les nouvelles technologies de marketing digital. En effet, de nouveaux écosystèmes apparaissent autour du dernier terme à la mode, mais l’engouement actuel pour le marketing, donne lieu à un ensemble de questions et de doutes. Pourtant, le marketing d’affiliation est un outil que les marques ne peuvent plus négliger. À cet effet, Digiperf a mis au point des approches sur plusieurs étapes pour les campagnes d’affiliation.

Le marché de l’affiliation est de plus en plus attentif au comportement des consommateurs et la finalité des réseaux d’affiliation. À cet égard, les affiliés sont des intermédiaires qui travaillent à la commission, pour une ou plusieurs marques. Avec l’évolution des stratégies de Branding, il est impossible de parler des campagnes d’affiliation sans évoquer les supports utilisés pour la captation de trafic en ligne et notamment les réseaux sociaux.

Le marketing d’affiliation présente plusieurs particularités.

Il y a plusieurs façons d’attirer du trafic ciblé grâce aux stratégies d’affiliation. En bref, vous choisissez la meilleure façon de promouvoir votre produit ou service et la façon de le mettre en œuvre. Parmi les outils les plus connus :

1.      CPL (coût par lead)

Le modèle du coût par lead est largement utilisé dans les campagnes d’affiliation. L’affilié bénéficie chaque fois qu’un visiteur est redirigé vers le site de l’annonceur par son canal. Pour comprendre le modèle du coût par lead, il est nécessaire de savoir que ce genre de campagnes d’affiliation implique un processus de consolidation des prospects : prospect froid, tiède ou chaud.

2.      CPA (coût par action)

Le CPA est très semblable au CPL, à la différence que le prospect doit effectuer une action (achat, inscription, etc.). Les affiliés seront commissionnés chaque fois qu’un client potentiel clique sur le lien sponsorisé et effectue une action concrète. Il s’agit donc de campagnes à la performance, est les affiliés sont rémunérés pour chaque action spécifique convenue avec l’annonceur.

3.      CPM (coût par mille impressions)

Le coût par mille (CPM) est directement lié au nombre de fois qu’une annonce est diffusée, ce que l’on appelle les impressions. Généralement, le coût par impression est utilisé pour accroître la notoriété et l’image de marque. La métrique associée à ce type de campagnes d’affiliation est le coût pour mille, qui indique la valeur donnée pour 1 000 impressions pour la même bannière.

marketing d'influence

Marketing d’affiliation ou marketing d’influence !

Le modèle de décision d’achat a changé. On est passé d’un modèle publicitaire à un modèle basé sur l’influence. Le marketing d’affiliation et le marketing d’influence sont deux disciplines qui font appel à des tiers pour proposer ou promouvoir des produits. Les deux modèles offrent également une valeur en matière de retour sur investissement. En ce sens, faire le bon choix est une décision qui a un impact sur les stratégies de Branding en ligne.

Le marketing d’influence se réfère au processus d’identification des personnes clés qui ont une forte présence sur les réseaux et qui utilisent leur influence pour promouvoir un produit ou un service auprès de leurs adeptes ou abonnés. Les influenceurs peuvent être des blogueurs, des journalistes, des auteurs, des consultants, des analystes, etc. Ils sont ainsi en mesure d’aider les marques à renforcer leur notoriété.

  • Le public cible : c’est l’un des aspects les plus importants pour choisir entre le marketing d’affiliation et le marketing d’influence. Les affiliés peuvent vous aider à faire parvenir vos messages à votre public cible, avec des liens directs vers les produits ou services de votre entreprise. Cependant, si votre objectif est de faire connaître un produit par le biais de recommandations, vous devrez recourir à des influenceurs.
  • Les modes de commercialisation : tout comme le marketing d’affiliation, le marketing d’influence permet désormais aux entreprises d’aller plus loin dans leur stratégie d’acquisition. Le plus important est de déterminer le bon moment pour chaque option. Les campagnes d’affiliation sont la bonne stratégie dans certaines situations alors que les influenceurs sont plus avantageux dans d’autres.
  • Les coûts : les affiliés reçoivent une commission sur chaque vente. Cette structure de rémunération fait du marketing d’affiliation l’une des stratégies les plus rentables. En revanche, dans le cas du marketing d’influence, la rémunération dépend en principe du nombre d’adeptes entre autres facteurs.

Enfin, il convient de souligner que le marketing d’influence utilise des outils d’analyse sociale pour suivre et mesurer la performance des campagnes. Alors que les campagnes d’affiliation utilisent des cookies de suivi pour mesurer l’efficacité des stratégies. Ces mesures sont souvent plus tangibles et peuvent conduire à un calcul de ROI plus fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *