Les outils SEO que tout référenceur doit connaître (et utiliser) !

Les outils SEO que tout référenceur doit connaître (et utiliser) 1

Le référencement naturel, vous connaissez ? Il s’agit de l’ensemble des méthodes et techniques qui permettent à vos pages web d’être visibles sur les moteurs de recherche. C’est un domaine qui nécessite de réunir moult qualités : connaissances pointues en matière de web, suivi régulier des innovations et de l’évolution des règles édictées par les moteurs de recherche, compétences spécifiques… Mais il faut encore autre chose pour devenir un excellent référenceur : des outils SEO ! Voici une sélection des plus indispensables.

Des outils SEO pour suivre le positionnement des sites web

Toute stratégie de référencement naturel démarre par une étude du positionnement des pages web sur certains mots-clés spécifiques. C’est généralement une étude menée au cours de l’audit SEO, et une première phase indispensable pour savoir :

  • Comment se positionnent vos pages en fonction des mots-clés les plus intéressants pour votre domaine ;
  • Comment se positionnent les pages des sites immédiatement concurrents sur ces mêmes mots-clés.

Cette étape est incontournable parce que vous ne pourrez pas déployer d’actions réellement pertinentes si vous n’avez aucune idée des positions respectives de vos pages et de celles de vos rivaux sur le marché. Elle vous permet également de répondre à des questions cruciales : qui sont ces rivaux ? Quels mots-clés devez-vous travailler en priorité ? Faut-il privilégier la longue traîne plutôt que de se battre sur un mot-clé trop concurrentiel ? Etc.

Vous pouvez procéder à ce classement à la main, en requêtant mot-clé après mot-clé… Ou utiliser des outils SEO dédiés, dits « outils de positionnement ». Par exemple : Monitorank, Myposeo, Positeo, Ranks, SEO Hero Ninja…

Trouver les bons mots-clés (et les bons champs sémantiques)

Le référencement naturel repose (entre autres) sur une stratégie de contenu rondement menée. Google est sensible aux contenus de qualité, offrant une forte valeur ajoutée. Et pour cause : son but est bel et bien de satisfaire les internautes qui tapent des requêtes sur son moteur de recherche. Plus un contenu est bon, plus son potentiel sera grand aux yeux de Google – et de ses robots.

Mais la qualité ne suffit pas : il faut aussi proposer des contenus à la fois bien référencés et faciles à trouver pour les internautes. Deux axes qui passent par les mots-clés. Or, comment trouver les mots et expressions-clés dont vous allez devoir vous servir pour vos textes (d’optimisation ou de blog) sans utiliser les outils adéquats ?

Des outils SEO comme Google AdWords, Google Keyword Planner, Google Trends, Answer the Public, SECockpit ou encore SEMrush, vous permettent de générer des mots-clés en fonction des demandes des internautes, et de connaître instantanément leurs volumes de recherche et leur utilisation par la concurrence.

Au-delà des mots-clés, d’autres outils SEO vous aideront à travailler les champs sémantiques, les synonymes et les cooccurrences. Citons Cocon.se, SEO-Hero.tech et Visiblis.

Les outils SEO que tout référenceur doit connaître (et utiliser) 2

Générer et analyser des backlinks

Le SEO se nourrit à la fois de méthodes on-page et off-page. Afin de construire une stratégie référencement naturel efficace, un consultant SEO doit nécessairement travailler sur une échelle plus large que ses seules pages : il lui faut aussi obtenir des backlinks à partir d’autres sites, c’est-à-dire des liens entrants qui vont pointer vers les pages à mettre en valeur.

Pour y parvenir, il faut mettre en place deux démarches – chacune ayant ses propres outils SEO.

  1. Le repérage. Avant de demander à des webmasters d’insérer des backlinks ou de vous laisser publier des contenus sur leur site, vous devez commencer par repérer ceux qui sont le plus à même de booster votre réputation. Il s’agit donc de trouver les influenceurs dans votre domaine, afin de tisser des liens. Quelques outils SEO peuvent vous y aider, comme Authority Spy, Buzzstream ou Content Marketer.
  2. L’analyse. Que vous soyez en phase d’audit SEO, confronté à une pénalité Google, ou simplement désireux de faire le point sur vos backlinks existants (par exemple pour en supprimer quelques-uns qui vous font plus de mal que de bien, ou pour dénicher des liens cassés), utilisez des outils SEO ad hoc: Ahrefs, Check My Links, Majestic, SEObserver, etc.

Les outils SEO que tout référenceur doit connaître (et utiliser) 3

Mesurer vos performances en matière de référencement naturel

Une stratégie SEO réussie sans un minimum de mesure des performances, ça n’existe pas. Imaginez un sportif de haut niveau qui n’enregistrerait aucun de ses temps et ne reviendrait jamais sur ses réussites et ses échecs : comment pourrait-il progresser ? Il en va de même pour le référencement naturel.

D’abord, vous devez pouvoir analyser les performances techniques de votre site web (rapidité d’affichage des pages sur ordinateur fixe et sur mobile, détection des éventuels points bloquants, vision qu’ont de votre site les robots des moteurs de recherche). C’est un préalable indispensable, généralement réalisé au moment de l’audit, grâce à des outils SEO tels que Browseo, Dareboost, Google Page Speed Insight ou GTmetrix. Des instruments qui vous indiquent également comment résoudre vos problèmes.

Ensuite, vient la phase d’analyse des résultats. Quel volume de trafic passe par votre site web ? Quels sont les mots-clés sur lesquels vous êtes le mieux positionné ? Quelles sont vos pages les mieux référencées ? Autant de métriques primordiales que vous obtiendrez avec des outils SEO comme Ranxplorer, SEMrush, Yooda Insght… et bien sûr, le sempiternel Google Analytics !

Il existe encore bien d’autres outils SEO. Jetez un œil sur cet article pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *